Ce Schéma Départemental Analyse et de Couverture des Risques, approuvé par arrêté préfectoral du 9 juillet 2007, dresse l’inventaire des risques et détermine les objectifs de couverture. Il permet aux décideurs de définir le niveau de sécurité sur le territoire départemental.

Télécharger la fiche de présentation pdf 

Le SDACR constitue un véritable outil d’analyse, d’aide à la décision et de management en s’articulant autour de deux catégories de risques :

- courants (de par sa probabilité importante et sa faible gravité) : incendies, secours aux personnes, secours routiers, opérations diverses. Le SDACR prend en compte l’évolution de l’activité opérationnelle globale (Corps départemental et CPINI), sa répartition par type d’interventions, mais aussi dans les espaces géographique et temporel.
- particuliers (de par sa faible probabilité et sa gravité importante) : risques naturels, industriels, radiologiques, transports matières dangereuses, transports collectifs, sociaux ou émergents

Les sites à risques sur le territoire ont été répertoriés (Monts-Jura, Plateau d’Hauteville-Lompnes, tunnels routiers et ferroviaires, Plastic Vallée, Parc Industriel de la Plaine de l’Ain, Centre Nucléaire de Production d’Electricité).

Comment est-il appliqué?

Pour les risques courants, 5 pistes d’amélioration ont été retenues afin d’atteindre les objectifs suivants :
- couvrir en 20 minutes (de la réception de l’alerte à l’arrivée d’un engin sur les lieux) les foyers de population ayant une densité supérieure ou égale à 100 habitants/km2,
- couvrir en 30 minutes les autres foyers de population,
- à défaut, assurer une première intervention par un CIS du Corps départemental, communal ou intercommunal.

Pour les risques particuliers :
- mobiliser en 20 minutes une équipe spécialisée (hors temps de déplacement),
- adapter les moyens de protection et d’intervention pour les équipes spécialisées du SDIS,
- renforcer, ce premier niveau de réponse, au niveau départemental, voire zonal ou national, en développant une mutualisation des moyens opérationnels ou un partenariat avec les départements et les cantons suisses limitrophes, ainsi qu’avec les associations agréées de sécurité civile et les organismes spécialisés,
- définir des mesures propres aux sites à risques.

Pour les Centres de Première Intervention Non Intégrés (CPINI), l’objectif est d’assurer en 20 minutes, sur le territoire communal, une première intervention (protection contre l’incendie, opération diverse, sécurisation d’un accident de la circulation).

Arrêté du SDACR

Télécharger l'arrêté 869/2007 du 9 juillet 2007  pdf 

Le SDACR

Télécharger la couverture pdf
Télécharger l'Avant-propos / Sommaire pdf
Télécharger la couverture tome 1 pdf
Télécharger le tome 1 pdf
Télécharger la couverture tome 2 pdf
Télécharger le tome 2 pdf
Télécharger la couverture tome 3 pdf
Télécharger le tome 3 pdf
Télécharger la couverture tome 4 pdf
Télécharger le tome 4 pdf
Télécharger la couverture tome 5 pdf
Télécharger le tome 5 pdf
  • UDSP01
  • Département Ain
  • Préfecture Ain
  • FNSPF
  • Ministère de l'intérieur
  • ODP